Rechercher dans le site :
MICHEL FRAISSE
Bluesman Français à la voix blues de Louisiane,
une main noire pour son Blues Acoustique sur sa Guitare Gibson
jusqu'au Blues Electrique de sa Strat'.
 
Actualité Blues Music de Michel Fraisse : Guitariste, chanteur et fondateur du Groupe Blues Bâton Rouge, Michel revient sous son nom sur le devant de la scène avec un CD Live, du vrai et grand Blues pour cet Album de 8 titres avec une formation trio : Guitare et Voix, Basse, Batterie. CD produit par Si bemol Blues Productions

Michel FRAISSE semble littéralement "tombé dedans" depuis l'âge de 10 ans...
Tombé dans quoi ? Mais dans le Blues et le Rock, puisque c'est à cet âge-là qu'il commence à prendre une guitare - qui aurait pu porter le doux prénom de "Lolita" - entre les mains.
Au départ, il ne souhaitait qu'être guitariste, mais comme tous les blues-men, Michel semble touché par une malédiction : "Que veux-tu, dans chacun de mes groupes, personne ne voulait chanter, c'est la raison pour laquelle j'ai décidé de le faire."
Depuis, tout comme sa guitare, Michel ajoutera au moins 6 cordes à son talent...

D'abord guitariste, puis chanteur, interprète (musique et chant) compositeur, arrangeur et maintenant "ingé du son" et Producteur de Musique dans son studio d'enregistrement personnel.

De reprises en reprises, il devient le fondateur du groupe "Bâton Rouge". Inspiré par la musique de Jimi HENDRIX et celle de Stevie RAY VAUGHAN (entre autres), il commence à composer ses propres musiques et écrire ses premiers textes... en français.

 
Des veines de Bâton Rouge couleront trois superbes albums, dont un entièrement enregistré à New York .
Bâton Rouge, le 1er Album du groupe de Blues du même nom, un trio blues Michel Fraisse guitare et chant, Eric Faccinetto à la Basse et Jean-Pierre Bigey à la batterie
Trois musiciens :
- Michel FRAISSE
(Guitare / Chant)
- Eric FACCINETTO
(Basse)
- Jean-Pierre BIGEY (Batterie)
pour 9 titres (en anglais avec un petit accent Gascon, et ce n'est pas là la seule qualité de Michel...) : "Waiting for a long time" / "Part time blues" / "Bird woman land" /
"All alone" / "Hey good lookin' " / "H. S.R.V." / "Red House" / "Trouble in Tennessee" / "30 " avec ma poêle".

Enregistré au studio Christian Laborde avec la participation de Dalila aux choeurs sur "Part time blues".
Cet album est puisé aux origines les plus profondes du grand Blues... et l'interprétation en trio est digne des titres 6 et 7.
L'Histoire de Bâton Rouge commence...

Et c'est en allant enregistrer en français à New York que le groupe décide de poursuivre...

... avec l'album "Tombé dedans" dans lequel la main bleue, tirant sur le noir, de Michel signe toutes les musiques des 10 titres et les textes de "Un Castelmoronais à New-York", de "Pas le temps" et de "Booker Joe". Les 6 autres textes sont de Gérard Adryen .
Les riffs de guitare sont d'excellents accents posés sur les mots qui s'enchaînent.
Tout y passe, l'amour, le blues, les clins d'oeil personnels et aussi l'actualité du jour de cette époque.
La qualité du son progresse encore d'un ton, pendant que le style de "Bâton Rouge" et le talent de Michel Fraisse s'affirment.
C'est l'heure pour le grand public de découvrir que dans le Sud-Ouest de la France, il existe aussi des vrais blues men.
De retour au "pays", le groupe entame une nouvelle tournée de concerts et de festivals... Avant de rentrer une dernière fois en studio pour en ressortir avec leur dernier CD en 1997, un album qui portera simplement le nom de Bâton Rouge.
Onze nouveaux titres...
avec Michel FRAISSE (guitare, guitar'harp, voix), Bertrand CHEYROU (Hammond B3, Fender Rhodes, Piano, Mégaphone) et Eric FACCINETTO (Basse).
C'est le départ d'Eric pour la capitale qui met un terme à la formation... juste au moment où le groupe s'est fait une place sur toutes les scènes blues.
A noter sur ce tout dernier album, la présence en guests d'Eric DELBOUYS (Batterie, Percussions de 1 à 11), de Pierre SAVARY (Batterie, Balafon sur 2, 4, 5) et de Philippe POITEVIN (Harmo).

Avant de refermer la page sur Bâton Rouge, je voulais rajouter que ce n'est peut-être pas un hasard non plus, si Francis CABREL a choisi de les inviter pour un Fréquenstar qui lui était consacré.
Au beau milieu de cette émission diffusée sur M6, on peut voir Francis sur la scène de l'Eldorado (Agen) aux côtés de Michel et son groupe pour un "boeuf" sur le fabuleux Red House de Jimi HENDRIX.
Un titre pour 1 voix (celle de Francis), 2 guitares (Michel et Francis), 1 basse et 1 batterie. Une nouvelle preuve que le parcours de "Bâton Rouge" était loin d'être terminé.

Malgré la dissolution du groupe, Michel saura faire perdurer cette musique
qui depuis si longtemps lui a "saigné son coeur à blanc".

Et c'est la naissance de "Fraisse & Co" et du duo "Les Blouzeux".

 

Aujourd'hui, Michel FRAISSE termine une expérience hors du commun : un album Groove-Blues ("une musique qui ne s'explique pas mais qui s'écoute"...comme me l'a confié Michel avant que je puisse écouter) avec Bertrand CHEYROU (l'ex clavier de Bâton Rouge) et Serge PAPY (basse et membre fondateur du groupe ZELEFANT'S)
Ce mariage instrumental de guitare blues et de musique électronique mérite en effet d'être écouté... surtout si la guitare est jouée à la "SOUNFRESS"...

Et pour les nostalgiques de son ancien groupe et de sa musique, Michel, toujours empreint de cette musique, qui dans la ville de Bâton Rouge a inspiré beaucoup de musiciens de blues comme Larry Garner, Kenny Neal, Raful Neal (et toute la famille Neal), Tabby Thomas, son fils Chris Thomas King, Henry Gray, Silas Hogan ..., prépare encore un nouvel album dans la même veine que Bâton Rouge (le groupe).

Un CD que j'attends moi aussi avec beaucoup d'impatience et qui fera l'objet d'une des prochaines chroniques de Manytoo Blues.

 

 
Contact Michel FRAISSE : Pour contacter Michel Fraisse
Michel FRAISSE bouge pas mal sur scène, comme le prouvent ces photos.
Peut-être parce qu'il vit réellement sa musique et toutes celles qu'il joue...
 
Video improvisation d'un Blues en LA - Michel Fraisse joue sur une Strato Reissue 57
(accompagné de Phillipe Kerouault)

 
 
Une version live de Voodoo Child à Astaffort en 2015 arrangée par Michel Fraisse